• Le rhume des foins

    Trucs et astuces pour lutter contre le rhume des foins et résumé d'une fiche d'information patients de la revue Prescrire sur le sujet.

    Trucs et astuces

    Avec le printemps arrive la douceur, le soleil et ...les pollens!! Voici quelques astuces quotidiennes :

    - porter des lunettes de soleil (moins de pollens en contact avec les yeux)

    - se rincer les cheveux le soir (éviter le dépôt de pollens sur l'oreiller)

    - n'aérer que tôt le matin et tard le soir pour éviter les pics de pollens, en dehors garder les fenêtres fermées

    - éviter de tondre la pelouse, et garder la maison bien fermée pendant cette activité!

    - porter un masque en cas d'activité jardinage

    -  installer un filtre à pollens sur la voiture si cela est possible

    Côté 'trucs de grands-mères" vous pouvez tenter la tisane de fleurs de sureau (sambucus nigra pour les experts!). Il faut prendre 2 à 3 tasses par jour (quelques mois avant et pendant la période de rhume des foins). Comme dose, mettre l'équivalent d'une petite boule à thé. Les démangeaisons et l'écoulement nasal diminuent, mais selon les organismes de chacun, cela reste une recette de grand-mère! Les fleurs de sureau se trouvent en magasin bio, ou en pharmacie.

    En cas d'irritation des yeux, il existe deux solutions efficaces (sauf prescription spécifique de l'allergologue) :

    - Phylarm en unidoses L'avantage c'est que cette solution est sans conservateur. Les unidoses peuvent se refermer, donc resservir. C'est une solution ophtalmique (semblable au sérum physiologique), donc à utiliser pour les irritations légères.

    - Homéoptic, sans conservateur aussi . Il s'agit cette fois d'un collyre, donc à utiliser pour les irritations importantes que la première solution ne peut soulager.


    Petit rappel évident : si les "trucs" n'arrivent pas à vous soulager, consultez votre allergologue préféré!

     

    Ci-dessous le compte-rendu d'un article de la revue Prescrire sur les différents traitements pour le rhume des foins.

     

    Fiche informations patients sur le rhume des foins de la revue Prescrire

    La revue Prescrire a édité un document d'information à destination des patients sur le rhume des foins (il est accessible sur http://www.prescrire.org/fr/Search.aspx, mais il faut être abonné pour le télécharger), voici ce qu'il en ressort :

    - le rhume des foins est gênant mais il n'est pas grave (on le savait déjà),

    - il faut faire attention à la désensibilisation, qui se fait de 2 manières :

                          - par injection, mais la diminution des symptômes est faible et il y a un risque de réaction allergique grave,

                          - par voie sublinguale : l'efficacité est mal établie et les risques allergiques sont sérieux.

    - la revue fait ensuite le tour des différentes molécules utilisées pour traiter le problème :

                    - le chlorure de sodium (sérum physiologique) nasal, pour traiter les écoulements,

                    - le cromoglicate de sodium, diminue un peu les symptômes,

                    - la béclométasone nasale qui est le médicament le plus efficace, mais qui est un dérivé de la cortisone avec les effets secondaires qui vont avec,

                    - les antihistaminiques qui sont moins efficaces que la béclométasone.

    - la revue met en garde contre 2 sortes de médicaments :

                    - les dérivés de la cortisone, à cause de leurs nombreux inconvénients,

             - les médicaments vaso-constricteurs qui baissent l'arrivée du sang dans les muqueuses mais ont des effets indésirables redoutables.

    - la revue conclut par "aucun autre médicament n'a d'efficacité démontrée dans le rhume des foins", encourageant!

    Prescrire ne cite toutefois pas l'homéopathie, qui fonctionne sur certaines personnes. C'est une question de choix personnel, en fonction de ses réactions, et toujours en parlant avec son allergologue. Les ouvrages de phytothérapie conseillent d'éviter les aliments favorisant la formation de mucus (laitages, oeufs, sucre, farine blanche, graisses, alcool,..).

     

    Cette fiche a été lue chez un médecin généraliste, si vous ne voulez pas avoir à vous abonner à la revue pour le consulter, et consulter les autres fiches et articles sur le sujet, n'hésitez pas à demander à votre médecin de l'imprimer (voir de la mettre en consultation libre, ça peut servir à d'autres!)

     

     

    « Déodorant fait maison sans produit chimique ni parfum de synthèse28/04/2012 Sport et asthme à Haute-Goulaine! »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , ,